Carlos-barraza-logo-50

5 exemples de compétences interculturelles importantes pour travailler à l’étranger

Chaque jour, de plus en plus de personnes décident d’émigrer et de créer une entreprise dans un pays différent de leurs origines, de leur culture, de leurs coutumes et de leur société.

C’est pourquoi il est important de savoir quelles sont les 5 compétences interculturelles pour travailler à l’étranger.

Compétences interculturelles pour travailler à l'étranger
Écrit par

Table des matières

Pourquoi est-il important de développer des compétences interculturelles ?

Migrer vers d’autres pays n’est jamais facile, mais c’est parfois plus une nécessité qu’une alternative.

Il existe des pays où l’économie, la stabilité sociale, la criminalité, l’éducation et même la culture ne sont pas au mieux de leur forme. Les gens ont donc tendance à rechercher des nations qui offrent de meilleures alternatives à cet égard.

La plupart des personnes qui souhaitent émigrer à la recherche de meilleures opportunités de vie s’inquiètent généralement de la langue et s’efforcent de l’apprendre couramment. Cependant, ce n’est pas tout.

Toute personne recrutée pour un poste international doit relever le défi d’apprendre de nouvelles choses à partir de différentes perspectives.

Le refus de le faire peut signifier un échec ou une incapacité à s’adapter, entraînant des pertes financières ou autres.

D’autre part, le développement de certaines compétences interculturelles peut être bénéfique sur le plan social, culturel et professionnel, de sorte que vous serez non seulement en mesure de fournir un rendement adéquat dans votre travail, mais aussi de faciliter les relations interpersonnelles.

groupe d'étudiants multiculturels souriants avec un ordinateur portable à l'université
Des hommes d'affaires multiculturels se serrant la main au bureau

Quels sont les avantages du développement des compétences interculturelles ?

Lorsqu’une personne décide de sortir de sa zone de confort et de partir à l’aventure, c’est aussi le moment où cette personne se met dans de nouvelles situations où elle apprend des compétences différentes.

L’internationalisation d’une personne entraînera un développement dans divers aspects de la vie.

En commençant à développer des compétences interculturelles telles que les langues, l’empathie, l’esprit critique, la flexibilité et la conscience culturelle, cette personne travaillera également à son développement personnel et pas seulement à un niveau professionnel.

Certains avantages importants du développement de compétences interculturelles sont que la personne sera capable de voir le monde à partir de différents points de vue, et apprendra qu’il n’existe pas de vérité universelle sur la façon de voir et de vivre la vie.

La diversité sera adoptée sous différents aspects, et la personne acquerra un respect pour les personnes qui vivent dans des circonstances différentes.

Une personne qui est en contact permanent avec d’autres cultures et qui apprend d’elles s’enrichit d’expériences internationales sur la façon dont les gens résolvent les problèmes dans des cultures différentes.

5 exemples de compétences interculturelles

Ce sont des exemples de compétences interculturelles que vous pouvez prendre en compte si vous souhaitez développer votre carrière professionnelle à l’étranger.

1. Parler les langues

Il est courant que la première chose à laquelle pensent les personnes qui souhaitent émigrer soit de parler la langue du pays dans lequel elles envisagent de se rendre. En ce sens, il peut être plus avantageux d’apprendre des langues comme l’anglais ou l’espagnol, qui dominent une grande partie du territoire mondial.

La langue n’est pas seulement un moyen de communiquer, c’est aussi un outil qui fait tomber les barrières entre les gens, permettant de partager des informations de manière fluide.

C’est aussi un outil de socialisation qui favorise la participation de ceux qui émigrent aux activités fondamentales du pays, du travail à la culture, d’où l’importance de la communication interculturelle.

2. Adaptabilité et ouverture d'esprit

Les personnes qui émigrent doivent avoir l’esprit ouvert pour relever les défis d’un départ dans un pays différent, ainsi que la capacité de s’adapter à tous les changements culturels, sociaux et professionnels que cela implique.

Ce n’est peut-être pas facile, mais c’est nécessaire lorsqu’il s’agit de changer de vie et de pays.

En outre, elle peut être bénéfique, en rendant le processus plus facile et moins traumatisant pour l’immigrant.

Évidemment, cela ne signifie pas que la personne qui arrive dans un nouveau pays pour y travailler doit accepter tout ce qui lui est présenté et s’y adapter sans protester, mais qu’elle doit garder l’esprit ouvert aux nouvelles coutumes, traditions et manières de travailler du lieu.

Les personnes réticentes et résistantes au changement ne devraient probablement pas travailler à l’étranger, car le processus peut être compliqué.

3. Empathie, tolérance et respect

Groupe de collègues multiculturel

L’empathie, la tolérance et le respect sont des valeurs fondamentales chez tout être humain et encore plus chez ceux qui souhaitent travailler à l’étranger, principalement parce que tout le monde ne trouve pas facile d’accueillir des migrants ou d’émigrer.

L’empathie implique la capacité des êtres humains à se mettre à la place d’autrui, c’est-à-dire à se mettre à la place d’une autre personne afin de comprendre ses besoins, ses problèmes, ses coutumes et ses traditions.

Cela implique qu’il faut comprendre la culture du pays et du peuple dont on souhaite faire partie.

La tolérance, en revanche, est une valeur qui implique une grande sagesse et la patience d’accepter ce qui ne peut être changé ou contre lequel il n’est pas possible de lutter, ce qui signifie que même si la culture du pays se heurte d’une manière ou d’une autre à celle de l’immigrant, celui-ci doit être capable de l’accepter.

Le respect, enfin, est une valeur qui signifie ne pas attaquer un autre être humain, une personne, une culture, une tradition ou autre, afin que l’on puisse faire preuve d’admiration devant ce nouveau pays.

Bien que le respect implique la considération et même la soumission de la part de ceux qui le pratiquent, il est juste de dire que cela ne signifie pas qu’il faut laisser les autres attaquer ou maltraiter la personne, mais qu’il faut respecter les limites de ce qui est acceptable.

4. La sensibilisation culturelle

Où qu’elle aille, une personne doit savoir que la connaissance est un pouvoir, et il en va de même pour la culture.

Le terme « sensibilisation culturelle » fait référence à la connaissance culturelle et consiste à comprendre qu’il existe des différences entre les pratiques, les coutumes et les origines des gens, à les accepter et à les respecter, de sorte que les deux parties en tirent profit.

Il est également possible de comprendre la conscience culturelle comme la capacité des êtres humains à identifier, respecter et apprendre des autres cultures dans les situations qui le méritent.

L’idée est qu’il s’agit d’une stratégie clé à utiliser dans des situations telles que le travail à l’étranger.

5. Pensée critique

Groupe d'amis avec les mains en l'air. Concept de multiculture, d'amitié, de célébration.

Ce terme de « pensée critique » fait référence à la capacité des personnes à identifier, évaluer, analyser et interpréter les situations qui se produisent autour d’elles.

Cette qualité présente certains avantages pour ceux qui la pratiquent, comme par exemple :

  • Une plus grande clarté et précision dans la reconnaissance des problèmes ou des situations conflictuelles.
  • Une meilleure compréhension et une meilleure analyse, afin de pouvoir trouver une solution efficace.
  • Améliorations dans la planification et l’administration des activités, orientées vers la satisfaction des besoins.

Enfin, il est possible d’assurer que la pensée critique est une pratique qui nous permet de connaître les différents points de vue, sans porter de jugements de valeur ou tirer des conclusions hâtives, mais en les vérifiant par la suite et en décidant consciemment.

L’esprit critique peut être travaillé et développé dès le plus jeune âge et est généralement exercé pendant la scolarité, de sorte que la préservation de cette qualité est synonyme de grands avantages à l’avenir, notamment pour ceux qui souhaitent travailler à l’étranger.

Toutes ces compétences mentionnées ci-dessus fonctionnent ensemble et constituent les outils parfaits pour quiconque souhaite travailler à l’étranger et faire sa vie dans ce pays.

En gros, ce sont des qualités qui peuvent augmenter vos chances de réussite.

En savoir plus sur la carrière professionnelle.