Les bulletins d’information sont-ils du spam ou du vrai contenu ?

Écrit par

Lemarketing par courriel, est-ce que ça marche encore ?

L’une des choses que je n’aime pas personnellement est le marketing par e-mail.

Et certaines lettres d’information sont bonnes, mais parfois, l’objectif des entreprises de pousser les ventes ou le contenu par le biais d’emails, je n’aime tout simplement pas ça.

Lorsqu’il s’agit d’obtenir un livre électronique gratuit, où les entreprises essaient d’obtenir des pistes, c’est une tactique qui peut fonctionner, mais pour moi, c’est une voie à suivre pour ensuite se désinscrire.

Quand vaut-il vraiment la peine de s’abonner à une newsletter ?

Quand une entreprise fournit du contenu réel à un produit que j’ai déjà acheté.

Je m’en tiens uniquement aux listes d’adresses électroniques des produits ou services que j’achète déjà.

Je suis donc davantage dans une relation après-vente.

Ainsi, je pourrais éventuellement acheter un autre produit qu’une entreprise propose déjà.

Une autre chose qui m’agace, c’est quand les entreprises essaient de faire du “marketing par e-mail personnalisé”, mais quand ça se passe mal, vous finissez par recevoir un e-mail avec le nom d’un inconnu.

HELLO, je ne suis pas Marco !

Ainsi, l’e-mail marketing ou l’automatisation du marketing humanisent-ils réellement l’interaction avec l’entreprise.

De nombreux SaaS qui se concentrent sur la croissance exponentielle doivent d’une manière ou d’une autre faire face à un grand nombre d’utilisateurs.

Certes, je préfère parfois les interactions individuelles aux interactions de masse.

Cela donne l’occasion d’apprendre à connaître réellement le client ou la personne elle-même.

Bien sûr, le dilemme est là, peu de clients ou un grand volume de clients.

Cela dépend de votre modèle commercial, mais je recommande d’envoyer des lettres correctement rédigées.

Des lettres ayant un véritable objectif ou un contenu approfondi.

Je préfère recevoir des e-mails qui contiennent des informations sur la mise à jour d’un produit, ou même sur les projets futurs de l’entreprise, et qui demandent au public de participer à la décision.

Comment améliorer l'expérience client?

Je pense que l’envoi de sondages pour avoir une vue d’ensemble de la masse ne sera pas vraiment utile.

Les clients sont des êtres humains et ont des sentiments.

Et ces sentiments doivent être pris en considération.

Sont-ils satisfaits de leur achat, y a-t-il encore des points douloureux à résoudre pour le client et ces problèmes ne font-ils que créer plus de stress pour le client ?

L’objectif doit être d’apprendre ce qui pourrait remonter le moral du client.

Un simple courriel relatif à votre produit serait-il suffisant ?

Cherchez à savoir quelle émotion votre produit apporte à votre client, ce qu’il résout et quel autre problème il pourrait créer.

Si vous continuez à envoyer des courriels, gardez une trace des problèmes qui n’ont pas encore été résolus et de la manière dont vous les résolvez, étape par étape.

Ou si vous pensez que votre produit ou service n’est pas utilisé à son plein potentiel, apprenez à vos clients comment se développer encore plus grâce à lui.

Quelles sont les possibilités d’adhérer à votre produit.

Le courrier électronique doit être un véritable contenu, et non un simple message orienté produit incitant à acheter ou à lire davantage.

L’e-mail fait partie de l’expérience client, et il ne faut pas se dire : “Les clients peuvent recevoir un e-mail hebdomadaire, continuons à envoyer des e-mails”.

Enfin, vous devez avoir un taux de désinscription pour comprendre si votre tactique d’e-mail est valable ou non.

Un client bien informé qui souhaite obtenir davantage d’informations de votre part contribuerait à améliorer son expérience avec vous.

En savoir plus sur Marketing de contenu