Avantages de la CRM en nuage pour les petites entreprises

Différents entrepreneurs ont tendance à parler de ce que le cloud peut apporter à leurs entreprises, en particulier les logiciels de CRM basés sur le cloud. Ce logiciel est promu de nombreuses manières sur des plateformes en ligne, mais le fait est que beaucoup pensent qu’il s’agit d’un logiciel trop coûteux pour être utilisé dans leur entreprise.

L’expérience de divers experts dans le domaine et leurs recherches montrent que les logiciels CRM en nuage ont le potentiel de profiter aux entreprises de toutes tailles, notamment dans des domaines tels que l’amélioration des stratégies de marketing, les ventes et la satisfaction des clients, pour n’en citer que quelques-uns. Ce système offre également d’excellents outils de gestion pour reconnaître, suivre et enregistrer les données essentielles des prospects potentiels qui, à l’avenir, seront des éléments clés de la conversion. En outre, les CRM sont utilisés pour les rapports qui permettent aux gestionnaires de prendre de meilleures décisions.

Avantages de la CRM en nuage pour les petites entreprises
Écrit par

This post is also available in: English Español Français

Table des matières

PNG  IHDRmPLTEefgfffdhjfffeghffffffdhkbkpdgidhjeggfffdikffffffffffffffffffalrdhkfffffffffffffff_nxRvffffffffffffchlfffffffffOwfff[t^r~ffffffffffff]sffffffffffffUr`r|fffOzTtffffffffffffbyffffff@`ffffff\s` fffP??{Azfff_V_DxLza{fff_fff^:~`fff` `QLFKO"&fffa]{_W^ET_UT(_#?'@-`a\(UM35:]fffN_:G5V8N3)60U_-V_G*5fff" E`T_/_L3)M4^"&@@G@R219*1D0;2I?C1NA5tRNS( ?O9.~$Fxo 3WN4*-͞7'jT=Sg8ۣzk[F0skqhbq_Y>îe_SٔodLICؿ]ZǺ{_OIµ˶DŸwʦЯ"<<'gIDATxMHag\t-ͯJ4S4/#RJ0mVXfVPGAQAn]!A=[n .FK qޙgvc1by?׾5oT{J,UyZ;0-לV%e*[IuVr )1=?RNb GE\r׀60 88暷 ې:Y vnU.ڭ\\l=vUMd`.dз;7*y[mtiCZ!|w ŌaC] **0RJuW&0rs:~hAIeFvoFPRnZK͚ט &WPQ1D$dݰn]wi-Ϊdjsm.RrY6hw6t#!&RZ>hر PRT&;,/*Til9X2AImAV@Y-m7Bv]BT@p#w8 BdݓMHem# h&A]|n.fe.l(#4BJO KS,چGFnXPIc2AK!:N{::A|A&U1@LNہT@f8 tTTTeXAϼ0>lB"*6>֡2; }r1s~Y 芹O[;~T&'6&Ow\mlk0lTV Q.lt1;접O>Ybݱww7؊Tvm:fg O&*+ ڑG\vޛq\Q!Alqdm3F.!!j;csR'Ϸܔ1וEbB d9n`<9>r ;vKqj̀JK2dloq.wPǩ!}@&O[Gc8qx{YqkLJ},xfy%;YRN7cPǷFT*'U'{Xy!qd}R|iB`0fb\z;^)@5{4Ybw̎`|89"/f`0qJ]Rș s:PNf^>6r9ðUY*% Z>惏NweMe<ˢ\6R3d~0eTm"h&GxbXڜ:^;vPuhS9zjew@}G&'czI*y=%l$f(h;ߎ߾}LW.fLJ\vxh3ege$JEg=@1qd;~%?Pn=𸧧F ؄jVpܕۭ*9xuO}Af;N49Go_pѵX3*J(\jj*Jױ;_Ą{u8ul?_w@H:uzf t8p}zP9tMSm!ι^5ގGF<'X: J|@֕/_>y|r@ 'Pnx;󨨪8Ʊr̖!+:iPia!XvPR)4\rϥIͥ4K\p+9.KINhe{}s|Ùgソ.ԣBC1Y}9**ZT2߸t/Jek"e'\R9T6.Ic^%Y &)vhuč Gڎ=#FeVl4ܹszglmʙxR&w1j &0zFx{‘6X]= /7?Lq<}zcPÇ9Y88Uz&;{l`F-vdF9ّc $hctp<XMx\xzɖ̅HhcX۾pד=rխ3l1ozFkҒ [sÄ^g<go] GL!?ueN]ĎY5XSxq3r9>aϹtxxh4HgQQlMHcE.!g9z,ǚ^WƑL.ŀNEg6xZ'cO? 9 r I|zjsV '7xu%ǿT۝2Od̰]0rm Mc[Lv-WM29d&'"|zٶ#kk}82#kΑ#n}s{}@1%y rBtB[982'Ǐm@#:Aވo~*tZrM_~@8%doX`D9օGd9 Lr̰iK!.CtA9 Fce*~kSZƢ/x%G?x0\89> 8NRJUMc w8vfSS1QL-fF9MKN G6Ρ9 [aMLY_Am ߡ;j}=@p#ˑ4ǁ z/؁1?c? +"GDOq8D3L@)EuzȘ*=Ԏ:h[鑮W;W!V0jEXʹmFL=hQuuV?f{Q Btqy?R8mG27z9T~ @Ϗ'q%>p̳O\;c6XrĽQdXͬ8tW5`9,G$.T91c;/7Y#LV)Ws9]v34BtzO# P[:v즕nĎ#fmrxgqJ18xr08τ5'4r[]V1. ̠趣sqkc ÷džUĎ +02n%DŽvDY+Vh;U6:^T_Eؙdkpq\M.8&pDVuML;X#>`$vD9vU帅E5NkZyBq> F;Q;( (;#ÑM5ȘKK)fhNƐmVMZN3PvwY)v,縞5\4:^01vp0qzvXѺQ97͎#Hq|AQqSk JT)G&( `j[]/I*jĺD?M{kiq1;V@;G9"jZMio#av|aSN]G9YG6 fjW9~|z׎{ G'Pɪ PKJb5LUȖけ/=Gf#`D;<}`'M*8:QpQ1;e_j2ʱTPKV/9 bh#iH]zdcI{2g8R.sԮy v9*2#"p8Br~^ell+cϽѤK[s~vd9**ʱg*+qkPZ#8R4gGveWh fJѺ؍lTڎW!J68 űrF8b[sfi)uMKc2v8 9.0NE(ǩJ=#7ԋSbiaњu'Z`1 W["ʁEM R91 <*uar˙C Hʱpđ]MF* MsR\]%K$8N8n bjQoٔGV-re*Hs U9k󙕄|rq,8Uc\h9х&0PAU<bY&S*8?Y$ณ) 1vj~ԯCsq(±r 09H<-!(~f&r59fǞjrLh8PsG#c>kYR_KCƄRP̺{h0N3"`=,Fܰhp$v5L0ڄr\ ^Ց8rk 5/g ׁСX(]kLM,Gbǰ#'Tqj!S((ҾpDkTPHDZbz WGMG-s4t(w 8/m(HA1AJ8qNgZq*t A7^$)t!GoDKVlfr,Ze,G1o;-,.VE1ꄈ#h:svG4;C3v{@J=$7(aj‘s\ФO8QWc:pݬ:ui#QQ>Qc IJ$4Wq D]y9KV㄀ Uz3troXpdb@8̱ G&بk4?r !s,r‘mQOc@9ƹN+W{^P8\*p48hr 09`1x J_V]0\d8iw#"a>>@n÷#A8N 9+w|qlOOAn6[oy̤ys|Ax@Gn#8#Rdr|x#>Uv koWokTVϱG~q t 9'G=T^9t'ƑMdN vcjGh Ȭ܅1S7u#z>"k5㲘Kt+qԵ0L?i1U>^ #En #qвOsƯ_X@p2w9Sr9>FnL5Cc) z}m sB?%'>7 ሕ9d#ֻ7JwCG"c' 2W9,`M|s[P4ǨJ䈹6U@8n.AXPp|@:*.4&_-0jPֵOH]p$ѲJoR/ΡYd૜>Џ #p,˂4j oSF(f8*uwf1.Ea_U3Kk7j"C}7=vZ3c.FlD/"^yOވ'mi{Em4s>3MpQ1@ї ü}z4OAp~URū0G\-qmу[r:zOqT?BADܖ9ЙN}dD煰ƨ|-ۣ[,')yD/Ԡ~jS% ,F}LϠ(j8JqiN1]w,Ï$#Q A;>dGK=AE鞵݇ fd_P;gi͸: x< @$5lT,Mwy7;sz(Hvr qO6r.2FA$iN9e<lڪXk/1/czүsIGRq0UZ`9-x.$^$q3D#nҪWy hP,".dx[;;whnPƦ*F;[QMf,!j'msOWQ1QqaA KA7:Ea޴瑰<3D%RveYHd,$FHGeHKV[O=´ +["KY*Q֏JH62Tt&&H<8фxDT%{ڒ_uU^x1φ(Cr=L`:{qYv@rytj[:3br9q@E5ɥ=p^r4#C+CB(aM(Hk'\ v #FX9~X] jZRq|. OI8o 2ook+Mu8Θ"m86!^oVXA`7Op^Ҫv S5~;8tS#@ٻOo&.h~+ g欓7yH{_^"+/,0G/'OKW_={Ol*&UE=їUc&{pc OX#E1یA3e-#Km!z=1zlF1py5f^A[jVEqO91{|rfӹI$z\d^o8F&$*ڭN~CseSD # X<)9ӵ7O;ݔκSFj݂HެIy19F<Mf+m@GEnKڸiiQWxthI[0Ƌ|B:qȣHHyV;h"5𡀧hx@l:`:F}s΋#C<˰bƁQ28Q];FEG3.cicA֟V1(6B@.ݣ.qB8ٔ?uX%ӱfJMSFNHͪ;;"xpY9PFcGխ[w~F5ѭp) a<Vqq1ys/b+Dz[DDpħqb 7ѓdQh70tƤ{e-:x,GuX.S^ o\~u֮q4Pz-X>#-f[ܳRVWDX5JWKnhժţh)[6~Ml6>rvTa60 ֫cENRMtp)5(nSPun$L˫Tis@!۴ Zup=wzwK)7(O N0u!ıvØH +}^2e&խ2!/VӍ֟OLs2kS(,U$*BIENDB`

Entrer dans le monde du cloud

Par le biais du courrier électronique, de la navigation sur l’internet ou de la participation aux réseaux sociaux, vous avez probablement entendu parler du “nuage” à un moment ou à un autre. En parler est moins mystérieux qu’il n’y paraît. C’est simple. cela signifie qu’au lieu de stocker vos données sur l’ordinateur de votre domicile ou de votre bureau, vous les envoyez sur un ordinateur distant pour qu’elles y soient conservées.

Vos données restent désormais sur un serveur entretenu par des professionnels. Vous payez une petite somme pour cela, ou vous choisissez un service de stockage en nuage gratuit et vous seul aurez accès aux données sauvegardées. Mais qu’est-ce que le cloud a à voir avec les logiciels de CRM ?

Le logiciel CRM en nuage réside sur les ordinateurs de la société qui fournit le package à votre entreprise. Au lieu de la vente d’un logiciel installé sur le serveur de l’entreprise, vous avez la possibilité d’y accéder partout dans le monde, sans avoir besoin d’être au bureau.

Un grand avantage qui diminuera la charge de travail de vos informaticiens qui doivent entretenir le serveur, protéger vos données, et qui ont accès à toutes les informations sans restriction.

cloud computing globalization connection technology concept
Recherche sur les sites web

Les logiciels de CRM dans le nuage à la portée de tous

De nombreuses entreprises craignent que les logiciels de CRM soient trop coûteux pour l’entreprise et trop complexes pour leurs employés. Les propriétaires de petites entreprises pensent le plus souvent de cette façon, mais leur opinion n’est pas tout à fait vraie. Le logiciel de CRM dans le nuage est très flexible.

Il existe des packs de base, des packs plus complexes et sophistiqués pour les grandes entreprises, mais même les systèmes avancés ne sont pas hors de portée des petites entreprises.

Il existe également des logiciels CRM dans le nuage, qui sont gratuits et en espagnol et qui peuvent dissiper vos doutes pour commencer à mettre en œuvre ce système dans votre entreprise.

Amélioration des processus de service à la clientèle

Une fonction importante d’un logiciel de gestion de la relation client est de garder la trace des interactions avec les clients. Ils sont la force vive de toute entreprise. Si vous laissez des clients insatisfaits, ils choisiront très probablement d’aller ailleurs, et l’entreprise dépérira.

Les clients heureux restent et seront très probablement amenés à commenter leur expérience avec l’entreprise ou ses produits sur les médias sociaux.

À l’époque où le bouche-à-oreille entre amis à propos des produits faisait le succès des entreprises, il s’agit sans aucun doute d’un outil qui peut être amélioré grâce à ces conseils de marketing du bouche-à-oreille. Cependant, le facteur moderne des médias sociaux est la clé pour faire ou défaire une entreprise, et les CRM peuvent très bien se compléter.

Avantages évidents des logiciels de CRM dans le nuage

Comment choisir le meilleur logiciel de CRM

Un logiciel de CRM a permis d’automatiser certains processus et de générer des gains de temps lorsqu’il s’agit de contacter les clients.

Il existe une grande diversité de CRM qui peuvent nous aider à faciliter les processus qui sont réalisés pour effectuer le suivi des prospects afin qu’ils deviennent ce que chaque entreprise souhaite, une vente.

Cependant, il devient difficile de savoir quel CRM est le meilleur pour mon entreprise.

Je partage avec vous une partie d’un article de Mikal E. Belikove dans Entrepreneur qui mentionne quelques questions à considérer lors du choix d’un CRM.

Quelle est la première étape pour choisir un CRM ?

communicating with customers

Commencez par documenter vos exigences techniques, ce que vous avez besoin que l’outil fasse et quelles données vous voulez suivre.

Si vous ne le faites pas, vous risquez de payer trop cher une solution comportant des fonctionnalités inutiles ou, pire, de perdre du temps et de l’argent dans un outil de CRM qui ne peut pas prendre en charge une partie cruciale de votre activité.

Que dois-je prendre en compte d'un point de vue technologique ?

technology

Recherchez les API des outils.

Avec quelle facilité peut-on les utiliser pour construire une interface personnalisée qui fonctionne de manière transparente avec vos données CRM ? Vous voulez également des programmes qui s’intègrent à Google et à Microsoft.

Si vos employés sont mobiles et utilisent leurs smartphones, assurez-vous que le CRM dispose d’applications mobiles natives pour Android et iPhone. Si les employés passent beaucoup de temps sur les courriels, recherchez des fournisseurs qui connectent les boîtes aux lettres électroniques au CRM afin que votre personnel puisse voir toutes les informations dont il a besoin sur un seul écran.

Ensuite, il y a la sécurité. Les CRM gèrent des bases de données contenant trop d’informations personnelles et exclusives. Une solution qui prend en charge les autorisations basées sur les rôles des utilisateurs pourrait donc faire l’affaire.

Dois-je opter pour une solution en nuage ou pour une solution que je dois télécharger et installer localement ?

technology and teamwork

Cette décision est fondée sur vos besoins, votre budget, votre temps et vos ressources.

Un CRM installé localement vous donne plus de contrôle et l’assurance totale que vos données sont avec vous, vous aurez un accès hors ligne et le pouvoir de personnaliser votre système à l’infini. Mais cette solution nécessite l’achat de serveurs, l’embauche de personnel informatique pour assurer la maintenance du système et un investissement initial en temps et en argent.

Un CRM basé sur le cloud ne nécessite qu’un navigateur web pour démarrer et un abonnement annuel par utilisateur. Et c’est là que réside le problème. Ces quelque 50 dollars par mois ne sont pas si mal lorsque vous êtes plusieurs dans l’entreprise. Mais si vous prévoyez une croissance rapide de votre personnel de vente, envisagez d’acheter un CRM auprès d’une société proposant des prix spéciaux pour les gros clients.

Liste de quelques CRM en nuage pour les petites entreprises

En savoir plus sur le commerce numérique.