L’importance du leadership dans une entreprise

Le leadership dans une entreprise est le facteur qui déterminera si les objectifs fixés seront atteints ou non. Et, dans certains cas, c’est aussi ce qui joue contre une mauvaise gestion.
Écrit par

L'avis de Carlos -
Leadership dans une entreprise.

Pourquoi le leadership dans une entreprise est-il important ?

Je pense que même dans n’importe quel type d’organisation, le leader devrait être le principal à indiquer où aller.

Si le dirigeant ne sait pas où l’entreprise doit aller, cela donnera une organisation qui fonctionne sans âme.

Du moins, je le pense.

Je pense que même dans les petites entreprises, les sociétés devraient avoir un but et une mission, et le dirigeant devrait être le premier à y croire.

Personnellement, j’ai ressenti deux types de leaders différents dans mon expérience.

Dans l’entreprise familiale, j’ai été le “fils du propriétaire”, et cela ne ressemble pas vraiment à du leadership.

Les employés ont accepté les ordres que j’ai donnés, mais simplement parce que je ne suis que le second.

J’ai l’impression que j’y ai droit simplement parce que je suis un membre de la famille, et non parce que j’ai mérité un poste de direction.

En revanche, mon expérience à Heilbronn a été totalement différente.

À l’université et même au niveau communautaire, j’ai réussi à me faire connaître.

J’ai eu l’impression de mériter l’appréciation, l’amitié et le respect des personnes que je rencontrais grâce à mon comportement avec elles.

Au niveau professionnel, après deux ans passés au siège de Bechtle, j’ai senti que je commençais à être connu au sein de l’entreprise.

Je n’ai pas occupé de poste direct de gestion ou de direction, mais j’ai eu l’impression qu’un jour ou l’autre, des collègues ont commencé à me demander directement de résoudre tel ou tel problème et que je pouvais trouver une solution.

Je pense que mon séjour à Heilbronn m’a permis d’en apprendre davantage sur moi-même, et aussi sur le fait d’être entouré de gens.

Je ne sais pas si je peux encore me considérer comme un leader international à part entière, mais le fait d’apprendre à écouter chaque aspect des différentes cultures m’a certainement aidé à développer une conscience culturelle.

Et ces compétences m’aideront un jour à laisser derrière moi ce sentiment de leadership par asignation, pour me tourner vers un leadership par transformation.

Quelles sont les caractéristiques du leadership ?

Le leadership dans une entreprise est le facteur qui déterminera si les objectifs fixés seront atteints ou non.

Et, dans certains cas, c’est aussi ce qui joue un rôle contre la mauvaise gestion.

Si nous développons les caractéristiques du leadership, nous deviendrons cette figure qui est pleinement capable non seulement d’aller de l’avant par elle-même, mais aussi de faire progresser ceux dont elle a la charge.

Pour ce faire, vous pouvez vous renseigner sur le sujet :

Innovation

L’innovation est d’une importance vitale pour faire face aux exigences changeantes de l’environnement.

Il s’agit d’un aspect essentiel non seulement pour atteindre le succès, mais aussi pour la survie de l’entreprise elle-même.

C’est en elle que réside l’espoir de résoudre les défis qui agitent les entreprises aujourd’hui, car on attend d’un leader qu’il soit constamment à la recherche de nouvelles et meilleures façons de faire les choses.

Compétences en matière de communication

Il ne suffit pas de savoir donner des informations opportunes ; apprendre à écouter est tout aussi nécessaire.

Comprendre votre équipe devrait toujours être une priorité, car il n’y a pas de meilleur moyen de gagner leur confiance et d’accroître votre crédibilité auprès d’eux.

Savoir s'adapter au changement

La capacité à s’adapter au changement est l’une des caractéristiques du leadership qui sépare les figures de commandement de toutes les autres.

Cela doit s’appliquer aux différentes situations qui peuvent se présenter, ainsi qu’aux différentes personnes qui peuvent faire partie de leur équipe.

Au-delà de la simple adaptation, on attend d’un leader qu’il soit capable de comprendre les circonstances afin de pouvoir prendre les bonnes décisions.

Cela leur permettra d’apporter les meilleures solutions possibles au milieu de l’avalanche d’événements qui les entourent souvent.

S'engager

Le meilleur moment pour un dirigeant pour tester son niveau d’engagement et de courage est l’adversité.

Ce sont des moments où leur loyauté envers l’entreprise sera mise à l’épreuve, bien qu’il y ait plus d’une façon d’exprimer ce trait.

Par exemple, on peut penser à l’engagement de ne pas abandonner ses projets, que l’on soit dans une période favorable ou défavorable, ou à l’engagement de diriger efficacement une équipe ; on peut également penser à l’engagement envers les clients de fournir des produits ou des services de valeur, entre autres.

Résilience

Le leadership ne permet pas au fait que des problèmes existent d’entraver le travail.

C’est pourquoi il est vital d’avoir une grande capacité à en gérer les conséquences.

Un leader doit surmonter et se remettre des circonstances les plus défavorables de ses actions.

La passion de motiver et d'inspirer

Les caractéristiques du leadership sont également basées sur le fait qu’un leader doit aimer ce qu’il fait, savoir que le succès ne vient pas tout seul et qu’il doit toujours donner le meilleur de lui-même, de toute sa volonté.

Cette caractéristique est prise comme une invitation à montrer l’exemple, donc à motiver et à inspirer.

Le salaire seul ne peut être un motif, et il ne suffit certainement pas à retenir les talents humains.

Le leader est fondamental pour motiver ses collaborateurs à rester.

Agilité et flexibilité

Pour avoir une longueur d’avance, il faut toujours avoir une longueur d’avance sur le marché, être en recherche constante de ce que seront les tendances futures et apprendre les compétences qui deviennent nécessaires pour s’adapter à ce qui arrive.

D’autre part, il faut être conscient que le monde sera toujours en mouvement autour de nous.

L’immobilisme est une erreur qui peut faire perdre de nombreuses opportunités, c’est pourquoi la flexibilité est méritée au moment de recevoir de nouvelles idées afin d’ouvrir plus de portes et d’apporter plus de succès.

Qu'est-ce que le leadership dans une entreprise ?

Si nous examinons clairement la définition du leadership dans une entreprise, nous nous rendrons compte qu’il s’agit de la capacité d’un patron à influencer son équipe et à la faire progresser vers les objectifs généraux fixés.

Ce type de figure a un objectif clair, et c’est de pouvoir maximiser chacun des bénéfices et d’atteindre de cette façon les objectifs qui ont été fixés, et c’est quelque chose qui, s’il peut être atteint grâce à toutes les caractéristiques qu’ils possèdent, ou développent, mentionnées ci-dessus.

Toutefois, il convient de noter que toutes les formes de leadership ne conviennent pas à tous les types d’entreprises qui existent, ni aux différents profils d’employés que l’on peut y trouver.

Mais c’est un point que nous clarifierons un peu plus tard dans cet article.

Ce que nous pouvons dire dès maintenant, c’est que l’influence d’un bon ou d’un mauvais leadership aura un impact direct sur les performances de l’entreprise.

C’est pourquoi nous voyons des cas où une entreprise qui était sur le déclin commence à s’améliorer miraculeusement lorsque ses dirigeants sont relevés de leurs fonctions.

Qu'est-ce que le leadership d'entreprise positif et négatif ?

Si vous vous demandez ce qu’est un leadership d’entreprise positif, nous pouvons vous en donner une idée générale. En effet, une manière de diriger est considérée comme telle lorsqu’elle est adaptée aux idéaux et à la philosophie du groupe, de sorte qu’elle fonctionne de pair avec eux.

Ce que l’on considère comme un bon leadership peut se traduire par une plus grande performance dans l’exercice des fonctions, des employés honnêtement motivés et même une plus grande compétitivité. Si nous faisons la somme de tous les facteurs ci-dessus, nous constaterons que le résultat n’est autre qu’une augmentation des bénéfices.

Maintenant, pour savoir ce qu’est la direction négative d’une entreprise et pour la reconnaître à temps, nous pourrions simplement dire que c’est lorsqu’il y a une grande difficulté à atteindre les objectifs que l’entreprise s’est fixés.

Il en résulterait une mauvaise ambiance de travail, qui générerait également une détérioration de l’image de l’entreprise, entraînant une baisse des ventes, ce qui peut être l’un des principaux signes que la hiérarchie ne remplit pas ses fonctions comme elle le devrait.

Types de leadership

Tout d’abord, parlons un peu de la manière de choisir entre les différents types de leadership.

Pour cela, il est nécessaire de connaître les qualités des employés, mais aussi de s’adapter aux valeurs de l’entreprise dans laquelle le rôle de leader sera exercé.

Il est également nécessaire de tenir compte du moment économique que traverse le groupe.

Certains leaders obtiennent de meilleurs résultats lorsqu’ils se trouvent dans des situations stables, tandis que d’autres seront plus utiles dans les occasions où l’on peut dire qu’ils traversent une crise.

De même, au sein d’une même hiérarchie d’entreprise, il est possible de faire coexister différents types de leadership.

Dans certains cas, la clé pour maximiser la productivité peut se trouver dans la combinaison des différentes manières de diriger une entreprise, afin que tout ne soit pas plat.

C’est là qu’il devient très important de savoir quels types de dirigeants existent et lesquels sont les plus appropriés aux différentes situations qui peuvent se présenter.

Ils ont tous leurs avantages et leurs inconvénients. Choisissez celui qui convient le mieux à votre personnel, à votre philosophie d’entreprise et à votre situation économique :

Leadership transformationnel

Ce type de leader se concentre principalement sur le capital humain.

Pour lui, la transformation d’une entreprise ne peut se faire qu’à travers ses employés.

C’est pourquoi il est chargé de maintenir une communication constante avec son groupe afin de pouvoir confronter les idées et définir des stratégies.

Il s’agit d’un type de patron qui doit savoir motiver ses employés, et aussi les inciter à maintenir le bon rythme.

En outre, il sait aussi comment les récompenser afin de tirer le meilleur parti de leur créativité, ainsi que de leur productivité.

Cependant, ce type de leader se concentre sur des qualités intangibles (par exemple, des idées, des valeurs, etc.) et, en fin de compte, c’est un élément qui peut également avoir un impact négatif sur l’environnement de travail.

Tout ne peut pas être aussi parfait qu’il est dépeint !

L’aspect négatif de ce type de leadership réside dans le fait qu’il n’est généralement pas recommandé dans les moments de crise, car la manière de diriger le groupe ne permet pas d’obtenir des résultats rapidement.

Leadership autocratique

Il concentre tout son pouvoir sur un seul responsable, et ne laisse aucune place à la prise en compte de l’avis des subordonnés.

Dans ce cas, la hiérarchie est rigide et la communication est unidirectionnelle : les employés reçoivent des ordres et les suivent, sans avoir leur mot à dire.

Ce type de leader est le plus utile lorsque des décisions rapides doivent être prises, où seul le patron peut décider de ce qu’il faut faire.

Cependant, c’est aussi la raison pour laquelle les employés peuvent se sentir sous-estimés et peu engagés dans l’avenir de l’entreprise en question.

Ce type de leadership est de moins en moins utilisé dans les entreprises modernes.

Aujourd’hui, l’objectif est d’engager et de fidéliser les employés, car on sait qu’ils sont ainsi beaucoup plus productifs.

Un leader rigide peut entrer en conflit avec les valeurs de toute entreprise aujourd’hui.

Le leadership démocratique

Ici, la participation de tous les employés est généralement recherchée lorsqu’il s’agit de prendre des décisions.

Il existe un dialogue constant entre tous les membres du groupe de travail.

Cependant, c’est toujours au patron de prendre la décision qui déterminera le cours de l’entreprise.

Le grand avantage du leadership démocratique réside dans le fait que les employés commencent à se sentir plus impliqués dans l’entreprise, ce qui augmente automatiquement leur engagement et leur productivité.

Elle contribue également à encourager l’innovation et la créativité de la part du groupe.

Du côté négatif, nous pouvons peut-être souligner que lorsque vous avez une grande variété d’opinions, il est possible que la prise de décision soit ralentie, donc ce type de patron peut être un peu plus lent à atteindre ses objectifs.

En outre, il est extrêmement important que le leader soit une personne qui a une grande capacité à motiver les autres, de sorte qu’il puisse maintenir le moral de son équipe et que celle-ci n’ait pas peur de devoir collaborer.

Leadership transactionnel

Ce type de leadership est basé sur les transactions qui existent entre la direction générale et le reste du personnel.

En d’autres termes, les travailleurs reçoivent une sorte de prix, ou de récompense, en guise de compensation chaque fois que, en tant que groupe, ils parviennent à atteindre certains des objectifs qu’ils se sont fixés.

Comme nous savons que la question des récompenses a particulièrement retenu votre attention, nous précisons qu’elles sont accordées pour que les travailleurs soient davantage motivés à travailler dur, c’est donc une excellente idée d’avancer un plan difficile.

De leur côté, les managers doivent également considérer cette façon de diriger comme un avantage, car non seulement ils investissent davantage dans leurs employés pour leur donner cette récompense, mais ils reçoivent également toutes les tâches qu’ils ont fixées correctement exécutées, et en temps voulu.

En savoir plus sur le leadership.