Carlos-barraza-logo-50

7 défis à relever en matière d’entrepreneuriat

défis de l'entrepreneuriat
Écrit par

Les défis de l’entrepreneuriat sont, pour certains, la raison qui les motive, tandis que pour d’autres, ils sont la raison pour laquelle ils ont décidé de ne pas poursuivre leur entreprise.

Découvrez dans cet article les 7 défis de l’entrepreneuriat à relever, et comment les aborder de la bonne manière, en nous lisant jusqu’au bout.

1. Le premier financement

Honnêtement, rares sont les entreprises qui parviennent à décoller et à réussir sans avoir besoin d’un financement.

Avant de commencer à prendre des mesures dans la bonne direction, le plus important est d’analyser d’où viendra l’argent dont vous avez besoin pour transformer votre idée en un véritable projet.

La première option pour le premier flux de trésorerie sont les investisseurs, et l’un des défis les plus effrayants de l’entrepreneuriat à affronter.

Il s’agit d’essayer de convaincre les personnes qui disposent des ressources nécessaires à votre projet d’investir en vous.

C’est vendre votre idée aux autres avant même d’avoir un produit ou un service à proposer.

La deuxième option, et celle que beaucoup continuent à prendre le risque de choisir, ce sont les banques.

Aujourd’hui, l’activité de l’entrepreneur est reconnue par le système financier traditionnel.

Mais cela ne signifie pas que toute l’aide qu’ils proposent répondra aux besoins de votre entreprise en démarrage.

Un autre premier investissement habituel pour obtenir les premières liquidités nécessaires au démarrage de l’activité est de demander à la famille ou aux amis.

D’un autre côté, il y a beaucoup de gens qui savent que l’entrepreneuriat a ses défis, mais ils les affrontent sans demander l’avis d’investisseurs providentiels ou de personnes parce qu’ils ont suffisamment d’argent de côté pour démarrer leur entreprise.

L’idée de ne pas pouvoir créer une entreprise parce qu’on n’a pas d’argent peut en fait être balayée, car il existe de nombreux cas d’entrepreneurs qui sont partis du bas de l’échelle pour se constituer un patrimoine.

Cela peut être l’un des défis les plus courants, mais dans une perspective d’entrepreneuriat réel, les entrepreneurs ne laisseront pas les besoins financiers être une excuse pour ne pas lancer leur projet afin d’atteindre leurs objectifs commerciaux.

2. Valider l'idée d'entreprise

Lorsque vous évaluez votre idée d’entreprise avant qu’elle ne soit mise sur le marché, vous prenez les bonnes mesures pour atteindre un plus grand succès.

Cela vous aidera à comprendre si votre produit ou service répond aux besoins du public pour lequel il a été conçu, et vous prévient à l’avance de toute modification à apporter.

Les défis de l’entrepreneuriat seront toujours présents, mais si vous commencez par valider l’idée d’entreprise, vous vous épargnerez certains risques, car les faits vous permettront de détecter si votre idée est réalisable ou non, sur la base d’une hypothèse concernant le produit ou le service, le client et le problème que vous cherchez à résoudre.

Une fois que vous aurez recueilli les informations nécessaires pour valider les hypothèses que nous avons mentionnées ci-dessus, vous saurez si le produit ou le service est réellement réalisable.

Et bien sûr, il s’agit d’un processus que vous devrez effectuer avec beaucoup de précautions, nous vous laissons donc avec un petit guide :

3. Maintenir les ventes

Une fois que votre produit ou service a été lancé sur le marché, les défis de l’entrepreneuriat ne font que commencer.

Et l’une des plus importantes est de maintenir un niveau de ventes adéquat afin que votre entreprise, au fil du temps, puisse stabiliser sa trésorerie et commencer à émerger comme vous le souhaitez.

À ce stade, vous devez avoir déjà accepté que l’entrepreneuriat a ses défis communs, vous devez donc devenir un loup du marché et cela vous aidera à l’analyser pour pouvoir concevoir un processus de vente, où vous connaîtrez vos principaux concurrents, les tactiques qui fonctionnent (et celles qui ne fonctionnent pas) et tout ce qui les concerne.

Mais se concentrer sur vos concurrents ne sera pas tout, car vous devez vous efforcer de vous différencier d’eux si vous voulez vous démarquer sur le marché.

La proposition de valeur unique sera ce qui distingue votre entreprise, c’est la raison pour laquelle les clients vous choisiront.
Et parmi les défis à relever en matière d’entrepreneuriat, il y a beaucoup de choses qui ont toutes pour but de maintenir et d’améliorer les ventes :

4. La fausse croyance de quitter l'horaire de travail de 9 à 5 pour travailler réellement plus de 40 heures par semaine.

Parlons d’abord de cette croyance. Elle est surtout présente chez les jeunes entrepreneurs qui ont abandonné leur emploi du temps de 9 à 5 avec la conviction qu’avoir sa propre entreprise vous donnera plus de temps libre.

Bien sûr, il y aura des entreprises qui demanderont des quantités différentes de temps, mais la vérité est que jusqu’à ce qu’il y ait une entreprise bien structurée, le démarrage d’une entreprise prend généralement du temps, et plus que 40 heures par semaine.

Non seulement vous devez savoir comment relever les défis de l’entrepreneuriat, mais vous devez aussi garder à l’esprit que le monde des affaires est trop complexe et imprévisible pour que le simple fait de travailler plus ou moins soit un facteur déterminant pour votre retraite et votre future situation économique lorsque vous atteindrez l’indépendance financière.

En principe, tout n’est pas lié au nombre d’heures de travail, mais à la manière dont vous les répartissez et à la capacité dont vous disposez pour utiliser correctement le temps que vous ne travaillez pas.

Et le plus important : vous ne pouvez pas prendre de décisions en fonction d’un résultat final.

L’un des risques de l’entrepreneuriat est la désertion, et cela se produit lorsqu’une personne sature dans quelque chose qu’elle aime, mais qu’elle pourrait ensuite ne pas aimer, ou ne jamais aimer du tout.

Il est important de gérer son temps, de ne pas se surmener.

C’est une question de perspective entrepreneuriale.

5. L'innovation constante

L’un des principaux facteurs garantissant le succès d’une entreprise est l’innovation, ce qui ne devrait plus être un secret pour personne.

Et il faut bien comprendre que nous ne parlons pas seulement de créer quelque chose à partir de zéro, mais aussi d’améliorer les processus, de changer les méthodes de formation, entre autres.

C’est pourquoi l’un des défis les plus difficiles et les plus épuisants auxquels l’entrepreneuriat est confronté est l’innovation, car il s’agit d’un aspect fondamental non seulement pour augmenter les ventes d’un produit ou d’un service, mais aussi pour faire en sorte qu’il touche de plus en plus de personnes.

Si les petits entrepreneurs veulent réussir, ils doivent veiller à ce que leurs produits ne soient pas placés sur des marchés existants, car l’idéal est de se lancer sur un nouveau segment qui a été très peu exploré.

Et lorsque vous proposez quelque chose de nouveau qui a du succès, vous pouvez être sûr que quelqu’un vous suivra, ce qui nous amène à un autre des risques de l’entrepreneuriat : que votre concurrence améliore votre produit ou service.

Et la seule façon d’éviter cela est d’aller toujours plus loin en innovant constamment.

6. Gestion des employés

La gestion des employés n’est pas facile, surtout pour ceux qui entrent dans le monde de l’entrepreneuriat.

Mais il y a certaines choses que l’on peut faire pour s’assurer que tout le monde va à l’unisson dans la bonne direction, ce qui, espérons-le, mènera au succès et à un bon environnement de travail.

La première chose que nous mentionnerons est la nécessité de communiquer clairement les politiques et procédures de votre entreprise, ainsi que les fonctions à remplir par chaque employé, car cela peut éviter des malentendus gênants à l’avenir.

Lorsque vous faites déjà partie d’une équipe, même si vous en êtes le chef, vous n’avez pas à faire face aux défis que représente le fait de faire cavalier seul.
Vous pouvez organiser des réunions régulières pour développer une relation de travail étroite afin de comprendre le fonctionnement quotidien de votre entreprise, et même écouter leur point de vue sur ce qu’il faut faire pour surmonter les difficultés.

De même, il existe de nombreuses autres choses qui vous aideront à gérer vos employés sans chaos, comme déléguer des fonctions claires, leur donner un retour sur leur travail, définir des limites afin qu’il n’y ait pas de moments inconfortables, entre autres actions qui créeront un bon environnement de travail.

7. Gestion de la croissance

Pour certains, la gestion de la croissance est l’un des défis les plus compliqués à relever en matière d’entrepreneuriat, car il s’agit de la recherche de personnel en fonction des besoins et des exigences qui existent une fois qu’une entreprise, quelle que soit sa taille, a été créée.

N’oubliez pas que vous ne créez pas une entreprise pour travailler avec votre cousin qui ne sait pas quoi faire, ou pour donner une chance à tout autre ami ou membre de la famille qui en a besoin.

Vous devez gérer votre croissance avec sagesse afin qu’elle ne joue pas contre vous et vous aide à avancer.

L’entrepreneuriat a ses défis, et lorsque vous commencez à développer et à construire une équipe, vous ne devez pas les porter seul.

Mais vous devez vous assurer que les personnes qui vous accompagneront dans ce voyage ont les connaissances et l’expérience nécessaires pour pouvoir suivre vos pas vers le succès.

En savoir plus sur l'écosystème entrepreneurial
Table des matières